Témoignage de Cécile - maman d'un enfant trans

Témoignage de Cécile - maman d'un enfant trans

30/10/2018

"... Je ne suis pas un exemple de féminité. Longtemps je me suis interrogé... Je sais enfin qui je suis : je ne suis pas une fille masculine ; je suis un garçon". Voici en substance ce que mon fils me livre dans une lettre qu'il a écrite à son père et à moi.

Je lis mais ne comprends pas, je suis bouleversée, je ne sais pas quoi faire, quoi penser de cette révélation, j'ai le sentiment que tout s'arrête : ma vie mais surtout la vie de mon enfant. Il a 18 ans dans quelques jours et finalement je ne le connais pas. Moi, sa mère je n'ai rien vu. Ou plutôt je n'ai pas su, pas voulu voir et admettre ce que je percevais, ce que je "soupçonnais", ce que je craignais, ce dont j'avais peur. 

Peur parce que j'ignore tout du sujet, peur parce que je découvre 18 ans à peine après sa venue au monde qu'il n'est pas l'enfant que je croyais. Ne sachant que faire, que penser, comment réagir, comment s'adresser, parler, communiquer avec "mon" fils, moi qui m'étais toujours adressée à une fille ; je recherche sur internet des associations de parents de personnes LGBT.

L'association CONTACT est en tête de liste : je clique sur le lien. Un Groupe d'Écoute et de Parole (GÉP) est programmé d'ici quelques jours : j'irai.

GÉP ; jour J, j'y suis. Je raconte, je réponds aux questions, je pose des questions, j'écoute. 

C'était il y a un peu moins de 3 ans. Aujourd'hui je sais, je sais qu'on ne choisit pas d'être qui on est, je sais que pour admettre il faut comprendre. Je sais que pour comprendre il faut écouter. Je sais que pour écouter il faut se renseigner, poser des questions sans présumer à l'avance des réponses. Je sais que pour avancer il faut se libérer des préjugés et des idées toutes faites. 

Mon fils est un jeune homme épanoui qui mène la vie qu'il doit mener. Je suis toujours et plus que jamais sa mère. 

J'étais dans l'erreur, le refus et la peur. Grâce à mon fils, grâce à l'association CONTACT, grâce aux témoignages des personnes LGBT et de leurs proches : familles et ou ami·e·s, grâce à tous ces échanges et rencontres, j'ai compris, je comprends. Aujourd'hui c'est à mon tour d'écouter, de témoigner, de soutenir l'autre (les autres) avec l'aide de toutes celles et tous ceux qui m'ont aidée, secourue.

Cécile, heureuse maman de Mehdi, CONTACT Paris - Île-de-France

Nous joindre

CAPTCHA
Cette question permet de vérifier si vous êtes bien un humain et non un robot.
14 + 2 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.